LE BAPTISTERE PALEOCHRETIEN

Article provisoire reprenant le contenu des panneaux réalisés en 2009, par Gilles Laisné, membre du G.R.A.C., sous le contrôle de François Delahaye, I.N.R.A.P. et de Dominique Cliquet, Conservateur du Patrimoine, D.R.A.C. Service Régional de l’Archéologie de Basse-Normandie.
baptistere-0005La cuve baptismale.

Le baptistère de Port-Bail :

pérennité d’un lieu de culte

La christianisation

La christianisation des campagnes de la future Normandie est tardive. Elle se généralise au VIe siècle.

Dans l’église ancienne, seuls les évêques baptisent dans leurs cathédrales, le jour de Pâques. La multiplication des baptêmes amène à installer des baptistères ruraux. L’ importance à cette époque de Port-Bail, sa position géographique dans le diocèse de Coutances, ville de l’évêque, expliquent la présence de ce baptistère. Le clergé local reçoit le droit de baptiser.

BAPBLOG1           L’ implantation de ce baptistère sur ce lieu peut 
           s’expliquer par la présence d’un temple païen de 
                     tradition celtique : un fanum.
fanum                     Exemple schématique de fanum

Au VIe siècle, le fanum est remplacé par une église et son baptistère.

CHAPELLE_-BAPTISTERE                       Proposition de restitution.
img024           D'après François Delahaye, I.N.R.A.P. ( 1999 ).

Le Baptistère est détruit après l’abandon du baptême par immersion, au VIIe ou VIIIe siècle.

L’église devient chapelle funéraire ( la chapelle Saint-Michel ), autour se développe un cimetière.

La chapelle est détruite après 1697. Le cimetière est définitivement fermé en 1910.

En 1956, des travaux de terrassement mettent au jour ces vestiges. Le baptistère est classé au titre des monuments historiques en 1958.

En 1999, les vestiges du fanum et d’un atelier de fonte de cloche sont découverts.

Le baptistère de Port-Bail :  la gestion de l’eau

Durant l’Antiquité et au début du Haut Moyen Age, on baptise à l’âge adulte. L’initiation chrétienne du néophyte, le catéchumène, comporte le don de l’esprit, la sainte communion et l’immersion dans la cuve baptismale. Il est recommandé d’employer de l’eau vive.

CUVE_BAPTISMALE

Un ingénieux système fournit  une eau frémissante dans la cuve.

L’adduction d’eau

A l’extérieur du bâtiment, la canalisation est constituée de tuiles à rebord, les tegulae, scellées au mortier. La canalisation est couverte de dalles de pierre. A l’intérieur du bâtiment, un tuyau de plomb débouche au centre de la piscine.

baptistere-0003                   La canalisation d'adduction d'eau.
baptistere-0006 (1)      Au centre de l'image, la trace du tuyau de plomb disparu.

L’évacuation d’eau

Un vase d’expansion assure un niveau constant d’eau, d’environ 45cm.

baptistere-021                  Détail du tuyau d'évacuation d'eau.
baptistere-2782Le vase d'expansion, remarquer le tuyau de plomb au centre de l'image.

La canalisation d’évacuation est entièrement constituée de tegulae scellées au mortier. Le sol et la piscine sont recouverts de dalles de schiste. Les murs sont enduits d’un mortier blanc-rose.

baptistere-019
 La canalisation d'évacuation d'eau qui passe sous la marche palière.
baptistere-0008                           Dallage de schiste.
baptistere-042                          Mortier blanc-rose.

baptistere-2784 (1)

Le bâtiment et la piscine concentriques présentent un plan hexagonal. L’entrée est encadrée de deux absidioles. L’ aspect général du bâtiment en élévation est ignoré.

baptistere-026                             Absidiole sud.
baptistere-033 (1)                Traces de dalles sur le mortier au sol.
baptistere-029                            Absidiole nord.
baptistere-2784 (1)                              Vue d'ensemble.

baptistere-2786 Le bâtiment de protection date de 1978.


EN SAVOIR PLUS

fontsbapt_defrite

Du fanum gallo-romain à la chapelle mérovingienne

l’exemple de Saint-Georges de Boscherville


LE BAPTISTERE DE PORTBAIL DANS L’ACTUALITE

LES MORTIERS ROMAINS ETAIENT-ILS DE QUALITE ?

LES MORTIERS ROMAINS ETAIENT-ILS DE QUALITE / SUITE ?

LE BAPTISTERE DE PORTBAIL, UNE SAGA BIEN PORTBAILLAISE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s