LA PECHE A PORTBAIL ET GOUEY EN 1724

    Par Gilles Laisné, membre du G.R.A.C.

    François Le Masson du Parc était commissaire du roi Louis XV. En 1724, Il est chargé de dresser un inventaire des techniques et instruments de pêche, utilisés sur les côtes  » de la haute et basse Normandie « . Accompagné de François Duhamel, sieur de la Bucaille, lieutenant de l’Amirauté au siège de Portbail et Carteret, ainsi que de François de Lory faisant fonction d’archer de Marine, il parcourt l’Amirauté de Portbail et Carteret, qui s’étend de Surtainville au village de Sainte- Oportune, auprès de Lessay. 

    Voici ce qu’il écrit, lors de sa visite des paroisses de Portbail et Gouey :


«  Portbail                                  De Barneville suivant toujours le bas de la Cote, le

Jean Coüillard           long des Mielles, et des sables, nous sommes venus en la 

Jean Le Mire                 compagnie que dessus en passant au travers de la Baye

Tendeurs de basse-eau      de Portbail le long des salines dans les paroisses de 

plus de 20 Salines au-       Portbail et de Gouey, cette baye est toute entourée de

tour de la Baye de Portbail salines, la Cote et le terrain étant tres favorablement disposé

                                           pour ces sortes de Manufactures.

point de Bateaux Pescheurs  Il y a peu de Pescheurs a pied a Portbail par ce que

a Portbail, on n’y fait que     les Riverains voisins de la Baye s’occupent presque tous

les Pesches a pied ceux qui  a faire des sels, et que la plus part de ceux qui vont a la mer

ont des Bateaux à ces Cotes S’employent plus au Commerce frauduleux avec les habitants des Isles 

 s’en servent plus pour le Angloises qu’a la Pesche qui est peu de conséquence a ces Cotes

Commerce frauduleux des  dans la Baye de Portbail il n’y a point de Bateau du lieu,      

Isles Angloises que pour faire  on n’y fait que les Pesches riveraines et a pied, des gros et petits

la Pesche.                           Boquets, des Rets de pied, et du Dranet.

 Cordes ou Aplets de pied  Les Bocquets sont de deux espèces, les plus gros sont       

gros Bocquets pour les Congres   pour les Congres, les grandes Rayes … et les petits

Petits Bocquets pour les   pour les Bars, plies, flets, solles, et autres semblables   

belles plies …                              Poissons tam plats que ronds.

Dranets  12 . lignes  Les Dranets sont du méme Echantillon que ceux des pesch

( ??? )                  des hameaux de Barneville n’ayant que douze lignes en carré

                                      Les Riverains de ces Cotes viennent en grande trouppe

Pesches abbondantes entre  lors des basse mers des grandes Vives-eaux faire la Pesche

les Roches           des Rocailles dans les Roches, les Laboureurs y ramassent   

 les Riverains ramassent  aussy en tout tems le mort Varech ou Vraich de flot que la marée 

toute l’année le mort varec  y pousse continuellement a la Cote, la rapidité des Razs                    

la Cote pour fumer leurs   deracine une grande quantité de ces herbes et Plantes marines.  

terres

Pesches des Creviches ou   On fait encore a la basse-eau la Pesche des Creviches ou

chevrettes aux Lanets        Chevrettes au lanet, on peut dire que la plus part des 

Gentils hommes Tendeurs   Gentils hommes Riverains sont la plus part peu a leur aise sont autant 

de basse-eau      de Tendeurs de basse-eau, ainsy que la plus part des Sauniers

                               qui s’occupent a la méme profession quand ils ne travaillent

                                             pas a leurs salines.

Pescheurs Riverains              Le nombre des Pescheurs Riverains de Portbail de

3. personnes     Profession ne sont suivant le role qu’a trois personnes seulement. »


AINS_BOCQUETS             Bocquets ( gravure extraite de l'Encyclopédie 
                        Diderot et d'Alembert ).
SEINE_RET                Ret de basse-eau ( gravure extraite de 
               l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert ).
COLERET_DRANET Dranet ( gravure extraite de l'Encyclopédie Diderot et d'Alembert ).
LANETSLanets ( gravure extraite de l'Encyclopédie Diderot et d'Alembert ).

POUR EN SAVOIR PLUS:


 Conférence ( à écouter ) de Cyrille Billard, Conservateur du Patrimoine au S.R.A. de Basse-Normandiedonnée le 21 avril 2011, au pôle maritime de la MRSH de Caen:

Les installations de pêche sur le littoral bas-normand à l’époque de Le Masson du Parc

Une publication scientifique des procès-verbaux  (visites de 1724 et 1730) rapports de François Le Masson du Parc pour la Basse Normandie (de l’estuaire de la Seine à la baie du Mont Saint-Michel)  est en cours de préparation. Ce travail d’équipe s’effectue dans le cadre d’une enquête du C.R.H.Q, Centre de Recherche d’Histoire Quantitative dépendant de l’Université de Caen et du C.N.R.S.

André Zysberg, Professeur émérite d’histoire moderne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s